Isuzu au Brussels Motor Show 2016

Isuzu au Brussels Motor Show 2016

Le lancement d'une année de célébrations: en 2016, Isuzu fête ses 100 ans. Première belge de la série spéciale Centennial Edition D-Max Akoya.

Dimanche 13 décembre 2015 —  

  • En 2016, Isuzu célèbre son centième anniversaire. Isuzu est le plus ancien fabricant automobile japonais active sur notre marché.
  • Une année marquée par le lancement d'éditions spéciales “Centennial”.
  • Présentation en primeur belge de la première série spéciale, l'Akoya.
  • Akoya signifie “perle”, référence à son coloris blanc exclusif aux tons nacrés.
  • Un équipement particulièrement luxueux pour le D-Max Akoya, qui offre au client le choix entre diverses finitions pour le bac de chargement.

Programmé début janvier, le Brussels Motor Show marquera le début d'une année importante pour Isuzu. Plus ancien constructeur dans le secteur de l’automobile japonais, Isuzu Motor Limited célébrera en 2016 en effet son 100e anniversaire. Tout au long de l'année, Isuzu mettra en exergue son riche passé, proposant notamment des séries spéciales évoquant ce jalon historique majeur. La première série spéciale Centennial, l'Akoya, sera présentée en première belge à Bruxelles.

Lorsqu'il faut célébrer un événement majeur, il faut voir les choses en grand. Cette année, Isuzu présentera le plus vaste stand jamais mis sur pied par le constructeur au Brussels Motor Show. Au Palais 9, le seul spécialiste du pick-up sur le marché exposera l'intégralité de sa gamme D-Max, avec en vedette le nouveau D-Max Akoya.

Une riche histoire

100 ans d'expérience. Peu de marques automobiles peuvent se targuer de posséder une telle histoire. Si Isuzu s'est spécialisé au fil des ans dans la production de moteurs diesel, de camions et de pick-up, le constructeur japonais possède une histoire riche et variée. Et cette histoire est jalonnée de nombreux modèles de voitures particulières, même si les moteurs diesel et les camions ont rapidement figuré parmi les axes de spécialisation de la marque. Un (bref) aperçu de l'histoire d'Isuzu:

1916

Deux entreprises japonaises, Tokyo Ishikawajima Shipbuilding and Engineering, et Tokyo Gas and Electric Industrial, signent un accord de coopération en vue de la production de voitures.

1922

La première voiture particulière construite au Japon, la Wolseley A-9, est prête.

1934

Lancement d'un deuxième modèle, une voiture conçue à la demande du ministère du Commerce et de l'Industrie. Elle répond au nom de ISUZU, faisant référence à la rivière Isuzu coulant à ISE, au Japon. Voilà d'où provient donc le nom de la marque (cf. également 1949).

+1945

Dans la période de l'immédiat après-guerre, la demande en véhicules commerciaux et en camions était très importante pour transporter toutes sortes de matériaux et de la nourriture. La production de camions allait jouer un rôle essentiel dans la relance de la marque Isuzu et de l'économie locale après la Seconde Guerre mondiale. C'est également alors qu'est née la passion d'Isuzu pour le secteur des véhicules utilitaires.

1949

Alors que sont réalisées les premières exportations vers la Chine, Hong Kong plus précisément, une nouvelle société est créée: “Isuzu Motors Limited”. Ce nom est toujours utilisé aujourd'hui.

1950

Afin de répondre à la demande croissante de véhicules après la Seconde Guerre mondiale, Isuzu développe le premier moteur V8 diesel japonais, le DA80.

1953

Isuzu peut également être considéré comme un pionnier dans le domaine du développement des voitures particulières. En attestent la Hillman, lancée en 1953, puis la Bellel en 1961 ainsi que la Bellet en 1963.

1961

La Bellel voit le jour. En 1961 également, Isuzu développe le premier moteur diesel japonais dédié aux voitures particulières. Le moteur DL201 reçoit d'emblée le Technological Award, décerné par la Japan Society of Mechanical Engineers.

1963

Lancement de la Bellet. Une version GT suivra, surnommée la Belle-G.

1966

Lancement du premier camion de moyen tonnage, le TY.

1968

Isuzu présente son premier coupé. La ligne sportive de la 117 Coupé est le fruit du travail de Giugiaro en personne.

1971

En vue de poursuivre son expansion et des opportunités de croissance sur les marchés extérieurs au Japon, Isuzu signe un accord de coopération avec GM.

1972
La collaboration avec GM entraîne un Pick Up 1-tonne couronné de succès aux Etats-Unis: le Chevrolet LUV (Isuzu Faster). Ceci est un pick-up 1-tonne basé sur la voiture Isuzu Florian.

1974

Lancement de la Gemini, première voiture développée en commun avec GM.

1977

En raison de la crise pétrolière, Isuzu développe des moteurs diesel plus économiques. En 1977, Isuzu présente la Florian, équipée d'un moteur diesel.

1979

La Gemini reçoit également un moteur diesel.

1981

Lancement d'un deuxième modèle, la Piazza Coupé, à nouveau imaginée par le grand designer Giugiaro. La gamme accueille également le Rodeo Bighorn, le premier tout-terrain compact à transmission intégrale de la marque.

En 1981 encore, Isuzu lance le moteur diesel pour camions à injection directe. C'est également Isuzu qui a développé la première gestion électronique pour un moteur diesel. Isuzu présente également en première mondiale la technologie Isuzu QOS, pour "Ultra Quick on Start". Avec ce système, il n'est plus nécessaire de préchauffer le moteur avant de le démarrer. Une primeur !

1985

Isuzu présente la FF Gemini, son lancement étant soutenu par un spot TV particulièrement populaire mettant en scène les cabrioles d'un cascadeur.

1994

Isuzu lance son premier camion de fort tonnage, le Giga.

1996

Isuzu commercialise son premier autobus, le Gala.

2000

Le cap des 20 millions de moteurs produits est franchi.

2002

Isuzu lance le Rodeo et le pick-up D-Max, créant ainsi une nouvelle tendance. Au fil des ans, Isuzu va se spécialiser dans la conception de pick-up.

2004

Alcopa entame l'importation d'Isuzu. Aujourd'hui, le groupe importe Isuzu dans 4 pays.

2013

Isuzu lance le MU-X, un SUV à 7 places reposant sur le D-Max.

 

Les séries spéciales Centennial d'Isuzu

À l'occasion de son 100e anniversaire, Isuzu présentera en 2016 différentes séries spéciales. La première est le D-Max Akoya, qui sera présenté pour la première fois au grand public à l'occasion du Salon de Bruxelles.

Le D-Max Akoya se démarque nettement dans le paysage du pick-up. Spécialiste du genre, Isuzu souhaitait développer une version se distinguant par ses éléments de carrosserie et ses équipements. L'Akoya brille par son exclusivité et son luxe, possédant un équipement et un rayonnement inédits.

Akoya, la perle japonaise

Akoya signifie “perle” en japonais, faisant référence à son coloris de carrosserie blanc nacré, seule couleur disponible pour cette série spéciale. Avec ses éléments de carrosserie noirs combinés au blanc nacré, le D-Max Akoya brille à la fois par son dynamisme et sa classe. Intégrés au bouclier avant, les nouveaux feux diurnes à LED s'associent aux blocs optiques arrière à signature LED pour créer une sensation exclusive high-tech.

Le D-Max Akoya se distingue aussi par ses divers éléments de carrosserie noirs, qui génèrent un équilibre parfait avec sa teinte de carrosserie énergique. Il bénéficie ainsi de jantes de 19” noires, d'un arceau noir (si l'acheteur choisit le couvre-benne Style), de marchepieds latéraux noirs, d'éléments de bouclier noirs et d'élargisseurs d'ailes noirs. Son design est également mis en valeur par sa calandre de radiateur noire, ses poignées de porte noires et ses coques de rétroviseurs noires.

Le client a le choix de la finition

Le D-Max Akoya est décliné en 3 versions distinctes avec chaque fois une finition différente pour le bac de chargement. Le client peut ainsi faire son choix parmi les versions Design Box, Style Cover avec couvre-benne et arceau noir, ou Hardtop avec un bac qui est alors surmonté d'un toit.

Atmosphère intérieure luxueuse

Le D-Max Akoya est le premier D-Max doté d'un intérieur totalement noir, ciel de toit compris. En combinaison avec les élégants inserts noirs au niveau des quatre portières, cette finition crée une atmosphère empreinte d'une grande classe. Les sièges sont garnis d'un nouveau cuir de qualité supérieure avec surpiqûres blanches. Le cuir couvrant le volant arbore les mêmes surpiqûres. Un grand sigle Isuzu orne par ailleurs les sièges avant. Et pour compléter le tout, les tapis de sol luxueux sont garnis d'un sigle Akoya.

Le D-Max Akoya bénéficie d'équipements exclusifs: chauffage des sièges à l'avant, écran tactile GPS avec caméra de recul, climatisation entièrement automatique, régulateur de vitesse, commandes audio au volant, capteur de pluie, capteur de luminosité, grand accoudoir central en cuir, rétroviseurs à escamotage automatique, vitres teintées et éclairage Confort.

Cet éclairage Confort permet d'illuminer avec élégance, et surtout pour la commodité des utilisateurs, l'environnement du véhicule lorsque celui-ci est verrouillé ou déverrouillé. L'espace aux pieds de l'Akoya bénéficie aussi d'un éclairage d'ambiance. Lors du verrouillage, les rétroviseurs extérieurs se rabattent automatiquement.

3,5 tonnes de capacité de traction, boîte automatique disponible

Le D-Max Akoya est équipé du bien connu moteur 2.5 diesel à double turbo, une mécanique délivrant une puissance de 120 kW/163 ch pour un couple de 400 Nm. Faisant appel à la technologie Common Rail, ce moteur diesel ultramoderne est couplé à une boîte manuelle 6 vitesses ou une transmission automatique à 5 rapports. Ce moteur est doté d'un double turbo et d'un échangeur thermique qui lui garantissent à la fois un maximum de performances et une efficience optimale. Sur le plan technologique, ce moteur bénéficie aussi d'une pompe à carburant à régulation électrique, d'un système de pré-injection, de doubles arbres à cames en tête et d'un filtre à particules auto-régénérant. Les poussoirs de soupape à roulements larges réduisent la résistance et l'usure. La distribution par engrenage et chaîne métallique est un gage de fiabilité tout en réduisant les coûts de maintenance. Les parois des cylindres sont garnies d'un revêtement protecteur qui permet d'allonger la durée de vie des composants.

Le D-Max Akoya bénéficie évidemment de la transmission intégrale débrayable d'Isuzu. Il affiche ainsi une impressionnante capacité de traction de 3,5 tonnes. La valeur la plus élevée du marché pour un modèle accessible avec un permis classique. Le D-Max Akoya peut également transporter pas moins de 1 tonne dans son bac de chargement.

L'acheteur d'un D-Max Akoya a naturellement le choix entre une boîte manuelle 6 vitesses ou une transmission automatique à 5 rapports, qui permet aussi au conducteur de sélectionner manuellement le rapport souhaité.

Un prix très intéressant

Le prix du D-Max Akoya, uniquement proposé en version Double Cab 4WD pour un maximum de confort et de fonctionnalité, s'élève à 46.950 € TVAc pour la version Design Box. La version Hardtop entraîne un supplément de 650 € alors que la version Style Cover coûte 1.000 € de plus (que la Design Box).

Les amateurs de ce type de transmission peuvent opter pour la version à boîte automatique à 5 rapports (option à 1.450 €). À l'instar de tous les autres D-Max neufs, l'Akoya s'accompagne d'une impressionnante garantie de 5 ans avec assistance routière. Un solide argument en raison du caractère utilitaire du D-Max, l'Akoya étant naturellement toujours immatriculé en qualité de véhicule utilitaire, ce qui est avantageux sur le plan fiscal.

Isuzu D-MAX: Limited edition 'Akoya'